Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 18:41

 

Aprés la mise en place des régions de Brazzaville 1 et de Brazzaville 2, les routiers de Brazzaville 2 sous l'impulsion du Commissariat régional ont campé dans les districts de Kinkala et de louingui.

 

En effet, trois colonnes parties de Brazzaville ont été simultanément dans les localités de Manieto, Ynagui et Boko.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur la route de Madzia, les jeunes venus de Brazzaville posent pour la postérité.

 

Aprés des heures de formation et d'encadrements des louveteaux, élaireurs et routiers de ces localités, tous se sont retrouvé à Kinkala pour les cérémonies de promesse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ainsi , du 05 au 12 aout 2007, les localités du Pool ont renoué avec le scoutisme de l'Armée du salut.

Restant à l'écoute des enfants, plusieurs officiers de poste, parents et enfants ont lancé un vibrant appel pour que la présence de la région soit plus intense dans les deux districts.

Les plus jeunes ne sont pas restés en marge de cette activité de relance du scoutisme salutiste dans la région du Pool.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Commissariat national qui a suivi avec beaucoup d'atttention et participé avec beaucoup d'entraint a eu ainsi l'honneur de présenter la région de Brazzaville 2 qui compte cinq districts à savoir: Le district Fleuve, le district Djoué, le district de Mbanza-ndunga, le district de Louingui et le district de Kinkala.

Lors de ce séjour, plusieurs jeunes ont fait leur promesse scoute devant plusieurs salutistes en la salle de réunion de Kinkala.

 

 

 

 

 

 

 

Nos remerciements vont à l'endroit des majors TADi et NZITA respectivement Commandant divissionnaire de Kinkala et Commandant divisionnaire de Louingui. Ainsi qu'aux capitaines DIBANTSA et AKABAKOU respectivement Officier divionnaire de jeunesse de la division de Kinkala et Officier divisionnaire de jeunesse de la division de Louingui.

Repost 0
Published by Eclaireurs Salutistes du Congo - dans Brazza2
commenter cet article
28 novembre 2009 6 28 /11 /novembre /2009 13:47

Dans le cadres de la mise en route du projet de rencontre internationale du scoutisme salutiste, le Commissariat national des Eclaireurs salutistes du Congo lance un appel à contribution auprés de toute bonne volonté tant nationale qu'internationale. En effet, courant juillet 2010, Brazzaville va habriter une rencontre internationale des cadres du scoutisme salutiste de plusieurs territoires pour la mise en marche d'un dynamisme scout international  au sein de l'Armée.
Merci de nous contracter pour toute forme de contribution à l'adresse escadsalut@yahoo.fr
Que Dieu vous garde tous dans sa grâce.

Repost 0
Published by Eclaireurs Salutistes du Congo - dans Lumiére
commenter cet article
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 14:05

 

 

Attention, c’est chaud !

Je dirais même plus ; c’est très chaud !

Après Buru et les nkasa,            

 

 

 

Je ne sais pas.

Plus rien !

 

 

Quoi, le temps s’est arrêté ?

Bien sure que non !

Brazzaville 1 et Brazzaville 2 campent cette année, attention c’est chaud.

Je dirais même plus, attention c’est Maluku très chauuuuud.

 

 

En effet, du 14 septembre au 19 septembre 2006, tous les louveteaux se donnent rendez-vous au sous camp Waingunga. Attention c’est très chaud.

Seul Griffe frêle reste à la tanière, quand à moi et tous les louveteaux digne de ce nom, nous disons : WINGUNGA, j’arrive !

Je vous confie un secret, le chef ndzio, la distributeur automatique du budget de la paix : la cheftaine bidiane, le chef lynx et le vrai ma bobo le beau : chef dauphin vont être nos chefs.

A vos pattes ! Prêt !

 

 

Bon Dieu, les louveteaux vont à la campagne, moi …

Que penses-tu, je ne peux pas rester. Le sous camp Béthel  attend tous les éclaireurs et toutes les éclaireuses.

Mouvement ya la troupe, bana ba bonguisi mouvement ya la troupe ; chef Jorguy.

Mouvement ya la troupe, bana ba bonguisi mouvement ya la troupe, Chef Mangouste « Mon béret ».

Mouvement ya la troupe, bana ba bonguisi mouvement ya la troupe, chef Hérisson.

Mouvement ya la troupe, bana ba bonguisi mouvement ya la troupe, chef Doreval.

CHUT!! CALMER ENTRAINEMENT!

 

 

 

et au sous camp samuel morse.

alors là,,,,,,

Dzumua, c’est rien

Lukanga, c’est rien

Kintélé, c’est rien.

Comment!!!!

Buala me nienga : chef cygogne, chef alain, quarante deux esprits de ma mpasi : chef renard et la voix amplifiée des origines : chef lynx. Le clan vas crever les plafonds.

Attention au records, ils vont sautés.

 

 

Le chef rodrigue de talangaï nous prépare une surprise. Ne le repeter à personne :

Le groupe de la salle centrale de pointe noire sera avce nous au camp. C’est un secret à garder jalousement.

 

 

 

EN AVANT AU CAMP DE MALUKU

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Eclaireurs Salutistes du Congo - dans Lumiére
commenter cet article
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 11:39

LETTRES À L’ARMÉE

Juin 2007


LETTRES PASTORALES

DU BUREAU DU GÉNÉRAL

AUX SALUTISTES À TRAVERS LE MONDE


Cette lettre est la deuxième d’une série de Lettres Pastorales du Général à chaque Salutiste dans le monde entier.


Les Lettres Pastorales sont destinées à être distribuées, à tous les Salutistes, intégrales et inchangées , et sont accessibles à d’ autres désirant s’associer aux intentions sacrées de Dieu quand il créa l’Armée du Salut.




INTRODUCTION



Je vous salue au nom de Jésus-Christ.

Cette lettre vous parvient avec mon affection en Christ et mes prières pour votre efficacité à remplir la vocation que Dieu, dans sa suprême sagesse, a confiée à ceux qui portent le nom de Salutiste.

C’est par obéissance à Dieu et par conviction que mon coeur est contraint de prendre contact avec vous dans une lettre pastorale, écrite de temps à autre. Ainsi, j’écris pour obéir à celui qui nous a tous créés, avec le désir profond que ce qui est écrit vous affermisse, vous encourage et vous inspire.

Les sujets de ces Lettres Pastorales seront ceux que Dieu fera connaître. Sa sainte volonté se révèle de bien des manières. Je m’engage à ne pas oublier que sa volonté n’est ni seulement ni toujours indiquée dans un moment de prière à l’écart, mais est souvent manifestée dans l’interaction entre les membres du Corps de Christ.

Je souhaite que chaque lettre pastorale soit lue, en privé ou en public, partout où des Salutistes se trouvent. Les thèmes considérés pourront susciter la discussion, la prière et, le cas échéant, l’action.

La version Louis Second des textes bibliques sera utilisée, sauf indications contraires.

Shaw Clifton

Général







DEUXIÈME LETTRE PASTORALE


PURETÉ




Chers amis Salutistes ,

Meilleurs messages à chacun.

‘’C’est vous que le Seigneur a choisis... parmi tous les autres peuples de la terre, pour être son bien le plus précieux’ (Deutéronome 7 :6

 

La Bible en français courant).

Par conséquent, selon le même verset, nous sommes appelés, avec tous les fidèles, à être ‘un peuple saint pour le Seigneur’.

Dieu s’attend à ce que les Salutistes forment une Armée de Salut et une Armée de Sanctification. Ce double appel à être sauvés et sanctifiés reste toujours le nôtre. Nous sommes appelés à être pour Dieu un peuple au coeur pur.

Cet appel ne nous est pas adressé parce que nous sommes nombreux, ou de souche sociale élevée, ou très instruits, ou puissants dans ce monde. Comme chez les chrétiens de Corinthe (voir 1 Corinthiens 1 :26, 27) il en est peu parmi nous qui sont sages du point de vue humain, peu de puissants, peu de gens de noble origine. Dans sa profonde sagesse Dieu choisit de faire son oeuvre au moyen des ‘choses folles du monde’, des ‘choses faibles’, ‘celles qu’on méprise’. Et cela afin qu’aucun être humain ne puisse se vanter devant Dieu, sauf pour se vanter de ce que le Seigneur a fait (1 Corinthiens 1 : 27-31

 

La Bible en français courant).

Nous ne pouvons nous purifier nous-mêmes.

Le Saint-Esprit nous est donné, et c’est l’Esprit qui purifie.

Nous pouvons donc ‘vivre selon l’Esprit’ qui ‘a des désirs contraires à ceux de notre propre nature’ (Galates 5 : 16 (

 

La Bible en français courant). Vous et moi pouvons être ‘dirigés par l’Esprit’, alors que se forme et croît en nous le ‘fruit de l’Esprit’ tant souhaité. C’est ainsi que nous sommes gardés et ‘marchons aussi selon l’Esprit’. (Galates 5 : 18-26).

Cher ami Salutiste, je ne sais pas si votre vie personnelle a besoin d’être purifiée. Je ne sais pas si vous devez être libéré d’un péché qui vous enveloppe et vous retient. Mais Dieu le sait et alors que vous lisez cette lettre, il parlera à votre coeur et vous dira qu’il est heureux lorsque ses enfants sont purs. ‘’Puisque celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite, selon qu’il est écrit : Vous serez saints, car je suis saint’. (1 Pierre 1 : 15,16).

De temps à autre, il est bon d’examiner notre être intérieur et nous demander, devant le miroir qu’est Christ, si nous sommes vraiment purs. Je ne recommande pas ici de devenir introspectifs de façon obsessionnelle, mais il existe une manière saine d’examiner nos vies devant Dieu et de découvrir si nous le satisfaisons comme nous le devrions. Nous pouvons lui présenter notre corps, nos pensées et notre esprit, lui demandant de nous révéler quoi que ce soit qui nous empêche d’atteindre une sainteté plus profonde, une pureté plus accrue.

Notre corps est son temple (1 Corinthiens 6 : 19). Nous ne pouvons en abuser ou le dégrader en faisant le mal.

Nos pensées aussi sont à lui, et nous voulons qu’elles soient remplies de tout ce qui est vrai, honorable, juste, pur, aimable, tout ce qui mérite approbation, ce qui est vertueux et digne de louange (Philippiens 4 : 8) . Cela signifie surveiller avec vigilance ce que nous nous permettons de regarder à l’écran ou ce que nous lisons.

Notre esprit peut être en bonne santé et fort comme un athlète qui se prépare (2 Timothée 2 :5) si nous nous entraînons à la découverte de la parole de Dieu dans les Écritures, à la prière et au service chrétien en faveur des autres. Parmi vous il en est qui sont appelés à servir à plein temps. Je suis très encouragé d’apprendre que le nombre de ceux qui entrent dans nos écoles de formation va croissant.

Alors, avec humilité demandons à Dieu de nous rendre et nous garder purs. Nous ne voulons pas le décevoir. Un coeur purifié et prêt à le recevoir lui permet de faire de grandes choses.

Avec vous tous, je plie le genou et recherche le même Sauveur, demandant à notre Dieu, plein d’amour, de miséricorde et de patience, le suppliant avec passion, qu’il veuille nous purifier à nouveau.

Le Seigneur vous bénisse et vous garde.


Shaw Clifton

Général

Juin 2007

Repost 0
Published by Eclaireurs Salutistes du Congo - dans Willaim Booth
commenter cet article
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 10:04

Il est plus aisé d’arpenter une vie sans loi ni foi, car tout désir alors s’extérioriserai sans obstacle. Je vous l’accorde. Mais, la vie d’un Homme telle, celle d’un éclaireur est une faite de règles de discipline et de savoir-être de grande rigueur. Volontairement, à coté de l’éthique édictée par les bonnes mœurs, il prend sur lui une batterie d’engagements fermes de mener une vie d’honneur face aux vertus et à la désapprobation du vice. Et il s’oriente vers la connaissance de Dieu. Nous voici éclaireur, homme et femme, l’obéissance à la loi et à la promesse ainsi que la poursuite de la vie de sanctification en Jésus Christ est notre credo. Ainsi nous exprimons notre foi d’éclaireur au sein d’une structure dite Eclaireurs Salutistes du Congo.
L’association des Eclaireurs Salutistes du Congo, E.S.C. en sigle, est régie par la loi du 1 juillet 1901, ce qui lui donne une existence juridique. Elle est enregistrée sous le recépissé numéro 775/INT-AG du 29 juillet 1963. Toutefois, elle n’existe pas en dehors de l’Armée du salut; qui du reste a fait enrégistrer ses oeuvres de jeunesse (dont les E.S.C.) sous le récépissé numero 764/INT-AG du 23 avril 1963. Ceci veut tout simplement dire que notre association est en premier lieu une œuvre de jeunesse de l’Armée. Et ce n’est que par la suite que cette dernière lui donne la capacité d’avoir une existence juridique en dehors de celle qu’elle a déjà en temps qu’œuvre de jeunesse. Il est évident que cette double existence nécessite une grande rigueur dans la conduite de son fonctionnement.
Le scoutisme de l'Armée du salut par les Eclaireurs Salutistes du Congo est un mouvement éducatif pour les jeunes avec l'aide des adultes fondé sur le volentariat. Il est à caractère non-politique, ouvert à tous, sans distinction de sexe, de race, d'origine ni de croyance, conformément aux buts, principes et méthode tels qu'édictés par le Fondateur, Lord Baden Powell et relayés de nos jours par l'Organisation mondiale du Mouvement Scout.

Repost 0
Published by Eclaireurs Salutistes du Congo - dans Blumo
commenter cet article
21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 13:05

LETTRES À L'ARMÉE

Mars 2007

LETTRES PASTORALES DU BUREAU DU GÉNÉRAL AUX SALUTISTES À TRAVERS LE MONDE

La première d'une série de Lettres Pastorales du Général à chaque Salutiste dans le monde entier.
Les Lettres Pastorales sont destinées à être distribuées à tous les Salutistes, intégrales et inchangées, et sont accessibles à d' autres désirant s'associer aux intentions sacrées de Dieu quand il créa l'Armée du Salut.

INTRODUCTION
Je vous salue au nom de Jésus-Christ.
Cette lettre vous parvient avec mon affection en Christ et mes prières pour votre efficacité à remplir la vocation que Dieu, dans sa suprême sagesse, a confiée à ceux qui portent le nom de Salutiste.
C'est par obéissance à Dieu et par conviction que mon cœur est contraint de prendre contact avec vous dans une lettre pastorale, écrite de temps à autre. Ainsi, j'écris pour obéir à celui qui nous a tous créés, avec le désir profond que ce qui est écrit vous affermisse, vous encourage et vous inspire.
Les sujets de ces Lettres Pastorales seront ceux que Dieu fera connaître. Sa sainte volonté se révèle de bien des manières. Je m'engage à ne pas oublier que sa volonté n'est ni seulement ni toujours indiquée dans un moment de prière à l'écart, mais est souvent manifestée dans l'interaction entre les membres du Corps de Christ.
Je souhaite que chaque lettre pastorale soit lue, en privé ou en public, partout où des Salutistes se trouvent. Les thèmes considérés pourront susciter la discussion, la prière et, le cas échéant, l'action. La version Louis Second des textes bibliques sera utilisée, sauf indications contraires.

Shaw Clifton
Général 

PREMIÈRE LETTRE PASTORALE

VICTOIRE.

Il est naturel que tout disciple de Jésus-Christ ait un profond désir de connaître une vie de victoire spirituelle. Je partage ce désir avec vous. C'est le Saint-Esprit qui l'a mis en nous. Il a planté ce saint désir au plus profond de notre âme. Et c'est une bonne aspiration. Elle nous rend insatisfaits afin de nous faire progresser dans la vie avec Dieu.
Dans le cœur de Dieu aussi existe ce désir de nous voir victorieux, chacun de nous. Il nous offre la victoire sur la tentation, le péché, sur nous-mêmes aussi. Ceci devient possible quand nous vivons sous les pieds de Christ, soumis au Sauveur (Ephésiens 1 : 22 ‘La Bible en français courant').
Pour connaître la victoire, il faut être soumis à Christ. Rien de ceci ne serait possible sans la mort et la résurrection de notre Seigneur.
J'écris à mes camarades salutistes dans ces semaines qui précèdent le Vendredi-saint et le dimanche de Pâques, temps de Carême. En cette période, nous nous préparons à commémorer le sacrifice de Jésus sur la croix du Calvaire. Nous voulons nous approcher du Vendredi-saint en bonne forme spirituelle, nous permettant de bénéficier pleinement de tout ce que ce jour solennel représente. Il en est de même pour le dimanche de Pâques.
C'est pourquoi, dans les semaines qui viennent, j'invite tous les Salutistes à penser à la victoire. Ensemble, souvenons-nous de tout ce que Jésus a conquis pour nous. La mort a été engloutie dans la victoire (I Corinthiens 15:54). Jésus a accompli cela pour nous. La mort a été vaincue : ‘O mort, où est ta victoire ?' ‘O mort, où est ton aiguillon ?' (15:55). Que l'Armée entière s'unisse pour rendre grâces à Dieu ‘qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus-Christ !' (15:57).
Est-ce que votre vie de tous les jours en est la preuve ? Ou cette vérité est-elle seulement théorique pour vous ?
Connaissez-vous la vie victorieuse ? Ou connaissez-vous la défaite ? Rien ne nous oblige à vivre la défaite comme si le Vendredi-saint et Pâques - Crucifixion et Résurrection - n'avaient jamais existé.
Ma prière est que nous puissions tous être fermes dans la victoire de Jésus, inébranlables, travaillant de mieux en mieux à l'œuvre du Seigneur, sachant que notre travail ne sera pas vain dans le Seigneur (15:58). Un monde moribond, vaincu, a besoin de votre vie victorieuse. Votre famille, vos amis, vos collègues de travail, vos frères chrétiens même, ont besoin de votre exemple, humble et beau, de vie victorieuse. Jésus peut vous aider.
Il nous a parlé de victoire. En vous préparant au Vendredi-saint et Pâques, pourquoi ne pas relire les premiers chapitres de l'Apocalypse? Récemment, j'ai considéré à nouveau les sept courtes lettres aux Eglises mentionnées dans l'Apocalypse de Jean, aux chapitres 2 et 3. Chacune d'elles contient un message puissant de mise en garde, toutefois, je vous conseille vivement de découvrir les merveilleuses promesses faites à ceux qui sont victorieux pour Christ.
Deux Églises (Smyrne et Philadelphie) reçoivent les éloges du Seigneur, mais non pas les cinq autres (Ephèse, Pergame, Thyatire, Sardes et Laodicée). Deux d'entre-elles connaissent la victoire, les cinq autres, la défaite.
L'Église de Thyatire (Apocalypse 2:8-11) fit face à la persécution, la calomnie, la pauvreté mais demeura véritablement ‘riche' parce que victorieuse en Christ, en dépit de tout. Elle reçut la promesse de Jésus, ‘la couronne de vie', les lauriers de la victoire ! Cette même couronne est à votre portée et la mienne aussi !
L'Église de Philadelphie (3 :7-13) est mise en évidence par le Seigneur pour avoir gardé sa parole bien qu'ayant ‘peu de puissance' (v.8). Notez la promesse du verset 12 : Celui qui vaincra, je ferai de lui ‘une colonne dans le temple de mon Dieu'. Oh, comme nous aspirons à être victorieux en Christ ! C'est possible !
L'Église d'Éphèse (2 :16) n'avait pas peur du travail et ne tolérait pas les fausses doctrines, mais elle avait abandonné son ‘premier amour' ; le commandement qu'elle reçoit désormais est de ‘pratiquer ses premières oeuvres' (v.5). Une merveilleuse promesse lui est faite : ‘A celui qui vaincra je donnerai à manger de l'arbre de vie (v.7). Si nous avons la victoire, la vie éternelle nous est offerte. Elle l'est à tous !
L'Église de Pergame (2 :12-17) avait tenu bon, bien que persécutée, mais avait laissé de fausses doctrines infiltrer ses rangs. A nouveau, le Seigneur offre une promesse aux croyants : ‘A celui qui vaincra, je donnerai de la manne cachée' (v.17). Il nourrit ceux qui sont victorieux en lui ! Il veille aux besoins de votre âme et l'alimente !
L'Église de Thyatire (2 :18-29) avait réellement progressé (v.19), mais l'immoralité sexuelle s'était glissée parmi ses membres (v.20). Toutefois, à ceux qui resteraient victorieux, le Seigneur promet ‘autorité sur les nations' (v.26) et ‘l'étoile du matin' (v.28) ! Jésus lui-même est ‘l'étoile brillante du matin' (22 :16). Il se donne à nous, pour vivre en nous et assurer notre victoire ! Ouvrons-lui nos cœurs à nouveau !
L'Église de Sardes (3 :1-6) passait pour être vivante, mais en réalité, elle était morte (v.1). Jésus l'appelle à la repentance. Ici, la promesse faite au vainqueur est qu'il sera ‘revêtu de vêtements blancs' (v.5) et que le Seigneur confessera son nom devant le Père et devant ses anges'(v.5). Oh combien nous désirons la victoire, afin que Jésus déclare que nous lui appartenons !
Enfin, l'Église de Laodicée (3 :14-22) n'était ‘ni froide ni bouillante' (v.15). Elle était sans passion véritable. Sans être possédé de la passion de l'Esprit-Saint, il n'y a pas de victoire. Une fois de plus, le Seigneur est plein de grâce et prêt à pardonner, car il promet au vainqueur ‘le droit d'être assis avec lui sur son trône' (v.21). Imaginez cela ! Imaginez l'honneur qui nous sera fait d'être assis auprès de Jésus dans la Gloire ! C'est ce qui attend ceux qui sont victorieux en Christ ! C'est là notre destinée !
Je demande à Dieu que vous et moi, jour après jour, puissions vivre en vainqueurs et que nous continuions de faire nôtres les promesses incomparables réservées à ceux qui lui sont fidèles.
Que le Seigneur vous bénisse et vous garde.

Repost 0
Published by Eclaireurs Salutistes du Congo - dans Willaim Booth
commenter cet article
3 octobre 2009 6 03 /10 /octobre /2009 17:08

Le camp national de cette année s'est tenu à Nkayi et ses environs, plus particuliérement dans le district de Kayes et dans le village de Kayes Otino. Avec l'aide du conseillé économique du district de Kayes, une description des lieux nous a été faite. A travers ces lignes, nous rendons aussi fidelement que possible ce tour du dictrict.

Description.
Le district de Kayes a une superficie de 2 300 Km2 avec une population estimée à 11 278 habitants. Il est limité au nord par les districts de Mabombo et Sibiti, au sud par les districts de Boko-Songho et Kimongo, à l’Est par le district de Madingou et à l’Ouest par le district de Loudima. De nos jours, les institutions du district se trouvent au village Kayes Otino. Le district compte 35 grands villages et plusieurs hameaux et campements agricoles. Trois groupes ethniques se partagent ce territoire. La Kamba, groupe ethnique majoritaire, les Kouni et Bembe occupant la rive droite du fleuve Niari.

Brève historique.
Kayes, à l’origine Kayi est issu du nom du chef coutumier KAYI-DIA-NGUMA. L’appellation de Kayi glisse peu à peu avec l’arrivée massive des engagés à l’implantation de l’usine de tapioca en 1935. 1932, ouverture de la station ferroviaire de Kayes. La même année, cette station prend la dénomination de Jacob en mémoire de Léon Jacob, ingénieur du Chemin de Fer Congo Océan (CFCO). 1959, le Poste de contrôle administratif (PCA) de Jacob est crée. 1962, le PCA de Jacob devient la sous-préfecture de Jacob. 1975, la sous-préfecture de Jacob devient le district de Nkayi. 1996, le district de Nkayi devient la commune de Nkayi et est séparé du district de Kayes.

Economie.
La vie économique est rivée sur l'agriculture. Les cultures suivantes sont valorisées: Le manioc, l'arachide, le palmier à huile et la canne à sucre. C'est dans le district que l'on trouve un géant de l'agro-alimentaire au Congo, je cite l'usine d'huile d'arachique HUILKA (Aujourd'hui en ruine car détruite par les ouvriers de la guerre civile que notre pays a connue).

Projections touristiques.
Pour présenter les civilités aux autorités administratives de la sous-préfecture de Kayes, la maitrise du camp le vendredi 18 a rendu visite au Sous-préfet. Des entretiens avec lui, la maitrise a été instruite de plausibilités et pontentialités que regorge la sous-préfecture. Ainsi, il nous a été donné de constater que plusieurs opportunités touristiques sont lattentes dans le district. Dont nous citerons pour l'exemple les safaris et la visites des sites de hyppopotames du fleuve Niari. Ceux-ci sont visibles dans le village de Mvuanzi situé à 14 Km de Kayes Otino. 

Repost 0
Published by Eclaireurs Salutistes du Congo - dans Camps et cantonnements
commenter cet article
2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 09:36

Durant plusieurs années, les Eclaireurs Salutistes du Congo ont eu des grands moments de camps nationaux ne regroupant que les régions de Brazzaville 1 et Brazzaville 2. Pour mémoire : Kimbedi2001 et Maluku2006. Cette fois-ci, le défi est lancé : Toutes les régions doivent arrivées au camp national Nkayi2009. C’est partant de ce prédicat que les différents commissariats régionaux se sont préparés.

Vendredi 11 septembre 2009, la région du Kouilou démarre de Pointe-noire, conduite par le chef Tigre. Elle arrive à Nkayi le 12 septembre 2009 et trouve logis au poste de Nkayi. Le groupe de Nkayi en atonie encore se réveille avec des nouveaux frères et sœurs dans les bras.

Le samedi 12 septembre 2009, les régions de Brazzaville 1 et de Brazzaville 2, se rendent au rendez-vous du poste salutiste de Potopoto pour passer ensemble la nuit afin d’être à l’aube à la gare centrale du CFCO de Brazzaville. Plusieurs Commissaires et routiers n’ayant pu obtenir une permission d’absence de leurs employeurs passent la nuit avec les délégations. Le dimanche 13 septembre c’est le grand voyage par train de Brazzaville pour la gare de Nkayi.

A partir de 20 heures ces deux régions foulent de leurs pieds la terre de Nkayi, c’est la grande fête sur le lieu de la gare où attendent tous les Louvetaux, Eclaireurs, routiers, Officiers et Cadres présent dans la région du Mayombe. Une heure plus tard, tous, nous nous dirigeons vers le poste de salutiste de Nkayi.

Pour prendre la température des lieux, la journée du 04 septembre a été consacrée à l'exploration de la commune de Nkayi par unité; tandis que la maîtrise du camp allait à la rencontre des différentes autorités civiles et militaires du département. Cette journée s'étant clôturée par un culte après le repas et les consignes d'usage.

Le mardi 05, en premières heures l'ensemble des campeurs s’est dirigé vers Kayes Otino pour l'installation. Ce n'est qu'à seize heures qu'a eu lieu la cérémonie d'ouverture du camp, marquée par la montée des couleurs dirigée par Abeil. Entre autres moments de cette cérémonie, il y a eu lieu: La présentation de la maîtrise et le mot du chef de camp, le mot du chef du village, le mot de circonstance du Conseillé économique du district représentant le Sous-préfet empêché, ouvrant solennellement le camp "NKAYI 2009", la méditation biblique faite par le Major A. MASSENGO et une animation générale.

A partir du mercredi 16 septembre, les journée ont été ponctuées par: Le réveil, le sport, les bains, les corvées, les activités scoutes, les enseignements, les repas, les cultes, les jeux. Les sujets suivants ont été abordés: le scoutisme face aux défis de la connaissance, les avortements, le scoutisme et la guerre, la construction des ouvrages de camp, les signes de piste, le livre de la jungle, l'orientation, élection MISS CAMP NKAYI 2009, feux de camp.

Les critères ont été les suivantes pour l'élection de Miss camp: Cheveux naturels, ténue et amitié scoutes, chant chrétien, chant scout, connaissances générales.

Le samedi 19 septembre, après le petit déjeuner et la visite sur le bac au fleuve, le camp s'est déplacé pour le poste de Nkayi pour une soirée culturelle.

Le dimanche 20 septembre 2009, les campeurs après le bain ont tenu ensemble avec le poste de Nkayi une réunion de parcelle et un cortége de témoignage.

Ces deux activités ont conduit à la réunion de sanctification tenue dans les locaux du centre de santé de l'Armée du salut de Nkayi. C'est au cours de ce culte que la présidente de la maîtrise a solennellement clos le camp national "NKAYI 2009"

Le même dimanche, la délégation du Kouilou a quitté Nkayi tan disque c'est le lundi que celle de Brazzaville est partie de Nkayi pour la localité de Loutété.


Entre autres activités du camp, la maîtrise du camp a tenu ensemble avec tous les cadres présents au camp un colloque sur la lecture du scoutisme par ses pratiquants.

Il est aussi à noter que les officier du département de la jeunesse, les capitaines Edith DIBANSSA et Jean Onésime NKOUNKOU ont pris leur engagement de routier en date du 16 septembre 2009 à Kayes Otino.


Sur le chemin de retour, pendant l'étape de Loutété, Castor a rencontré les responsables du groupe local Jacques Mampouya de Loutété.

 

Repost 0
Published by Eclaireurs Salutistes du Congo - dans Camps et cantonnements
commenter cet article
21 juillet 2009 2 21 /07 /juillet /2009 14:26

Pendant le weekend du 18 au 19 juillet 2009, les jeunes de la région de Brazzaville 2 (Districts Djoué et District Fleuve) se sont donné rendez-vous au poste de Latanaf pour les cérémonies de promesse. Sur un total de 44, deux (02) louvards ont fait leur montée à la troupe ; deux(02) éclaireurs sont montés au clan ;

Le major Malanda, officier du poste a aussi pris son engagement de routier pour devenir Aumônier des Eclaireurs salutistes du Congo. A la grande satisfaction de tous, le candidat Taty Erneste (Candidat accepté à l’Ecole de Formation pour Officier session 2009-2011) à fait sa promesse de routier en compagnie de son épouse qui elle a fait une montée à la route.

Repost 0
Published by Eclaireurs Salutistes du Congo - dans Brazza2
commenter cet article
4 juin 2009 4 04 /06 /juin /2009 12:23

 

Dans le monde entier, l'Armée du Salut est connue comme église chrétienne et organisation humanitaire. Elle est active dans 113 pays dont la culture et la religion ne sont pas forcément d'inspiration chrétienne.

Dans la majorité des cas, ces pays ne limitent aucunement l'œuvre de l'Armée du Salut, mais au contraire, font preuve à son égard de respect et de bienveillance. L'Armée du Salut travaille en étroite collaboration avec de nombreux fidèles d'autres confessions, et respecte foncièrement tous les représentants des différentes religions mondiales.

Les salutistes témoignent évidemment de leur foi en Jésus Christ, mais les responsables de l'Armée du Salut leur demandent d'éviter toute remarque critique ou négative sur les autres communautés religieuses non chrétiennes.

De ce fait, l'Armée du Salut s'inquiète de la diabolisation actuelle de l'Islam et des musulmans pratiquants, qui s'exprime par des remarques négatives exprimées par certains médias, ainsi que par plusieurs personnalités politiques. L'Armée du Salut constate qu'une majorité de musulmans sont pacifiques et respectent les lois en vigueur dans le pays qui les accueille. L'Armée du Salut atteste que la vie de foi d'un musulman “modéré” est marquée par la prière et la charité envers ceux qui souffrent.

L'Armée du Salut soutient ceux qui s’efforcent d’améliorer les relations entre fidèles des diverses religions du monde, et les salutistes prient pour que ces relations soient empreintes d'amitié, d'harmonie et de compréhension mutuelle.


Shaw CLIFTON
Général

Repost 0
Published by Commissariat national - dans ADS
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Eclaireurs Salutistes du Congo
  • : Espace de partage et d'amitié des Eclaireurs Salutistes du Congo. L'éclaireur est l'ami de tous et pratique la fraternité scoute.
  • Contact

Recherche

Liens