Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 19:12
Dans le week-end du 21 au 22 mars 2009, dans la région de Brazzaville 2, la fête était belle. En effet, plusieurs jeunes dans le district du Djoué, groupe Le Tabernacle ont fait la promesse solennelle d'être Eclaireurs Salutistes. Ainsi, sous la conduite du Chef Lynx 09 louveteaux et 07 éclaireurs ont fait la promesse. Dans la même foulée, 06 louvards sont montés à la troupe tandisque 05 éclaireurs disaient aurevoir aux aventures de la troupe. Le major Silou, aumônier local du groupe a interceder et demander la bénédiction célèste des ces differents jeunes.
Eclaireur sang et feu toujours prêt.
Repost 0
Published by Eclaireurs Salutistes du Congo - dans Brazza2
commenter cet article
19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 13:49
Le 22  février 2009, à l'occasion de la fête du souvenir de BP, le chef Ours et toute la région de Brazzaville 1 se sont donné rendez-vous au poste de Ouénzé. Jeux, spectacles, jeux-concours, chants et cultes étaient de lapartie.
Repost 0
Published by Eclaireurs Salutistes du Congo - dans Brazza1
commenter cet article
13 septembre 2008 6 13 /09 /septembre /2008 15:43
La maitrise du camp.


La visite du Commissariat national conduite par le Commissaire général des Eclaireurs Salutistes du Congo.



Le Secrétaire Territorial des Oeuvres de Jeunesse est pris la cuillère dans la bouche.


Au rocher du conseil, la meute tient rassemblement autour de Akela régional



La troupe ne cesse de lancer des défis aux routiers, elle targue "Morale na la troupe"



L'aventure est le rendez-vous de la bonne humeur




Quand le clan martelle le sol de la patrie

Repost 0
Published by Eclaireurs Salutistes du Congo - dans Brazza2
commenter cet article
3 septembre 2008 3 03 /09 /septembre /2008 21:37

CREATION.

Le scoutisme de l’Armée du salut qui prendra la dénomination Eclaireurs Salutistes du Congo, E.S.C. en sigle est lancé en 1960 sous l’instigation de la capitaine Roseline GRIOLET alors Secrétaire National de Jeunesse et un groupe de cadres congolais. Emboîtant le pas à plusieurs territoires, la jeunesse congolaise se lance aussi dans ce mouvement qui est le scoutisme pour son encadrement. Parti du poste de Bacongo, dans le quartier Dahomé, celui-ci s’étant très vite pour couvrir tout le territoire.

IMPULSION INTERNATIONALE.

C’est en 1907, sur l’île de Brownsea que le scoutisme est réellement lancé. Robert Stephenson Smith Baden Powell Lord of Gilwell que nous appelons BP y campa avec 20 jeunes gens épris d’amour pour la nature et la découverte répartis dans quatre patrouilles. Disons, qu’avec la dernière étincelle du dernier feu de camp de ce camp ; le 3 août 1907 ; le scoutisme prenait son envole. L’organisation de BP pris très vite un grand intérêt auprès de la jeunesse et devint internationale en quelques années.

Ainsi, Bramwell Booth, général de l’Armée du salut vit les possibilités que le scoutisme offrirait en tant qu’œuvre de jeunesse salutiste. En 1913, il intègre le scoutisme comme œuvre de jeunesse à l’Armée. La vision de Bramwell Booth se réalise largement et rapidement. Le scoutisme amènera plusieurs âmes à Christ. Et nombreux sont les soldats et officiers ayant pris contact avec l’Armée par le biais du scoutisme.

Avec sa rapide internationalisation, le scoutisme de l’Armée arrive au Congo 47 ans plus tard c’est-à-dire en 1960.

ABOLITION.

Cinq ans après la mise sur pieds des premières unités ESC, le scoutisme salutiste ainsi que tous les autres mouvements juvéniles congolais doivent être rangés aux placards. En effet, le 19 septembre 1965, pour se conformer à la donne sociopolitique d’alors, le pays étant passé au monopartisme depuis 1963, toutes les jeunesses se muent en jeunesse unique pépinière de l’idéologie marxiste : le Mouvement National des Pionniers, MNP en sigle. Le MNP est une forme sous jacente du scoutisme dénudé de la notion de Dieu et servant de fer de lance à l’idéologie marxiste.

RELANCE

En 1990, plus précisément le 10 juin, à l’occasion de la deuxième conférence nationale du Congo, le libre mouvement associatif est relancé. De même le scoutisme.

C’est au congrès national de jeunesse ténu à Pointe-Noire du 13 au 19 septembre 1994 que le scoutisme de l’Armée du salut est relancé. De retour à Brazzaville, les premiers contacts avec les adultes pouvant encadrer le scoutisme vont avoir lieu dans la salle du cinquantenaire au Plateau des 15 ans. Des concertations naîtra la convocation du premier camp d’imprégnation des futurs cadres ténu à Mabenga en décembre de l’année 1994.Au même moment et peu de temps après, plusieurs groupes voient le jour dans les différents postes que compte la région de Brazzaville. Le Département Territorial des Œuvres de jeunesse métra en place une équipe de relance de cinq personnes pour conduire à bon port ce travail. Deux autres camps suivront en janvier et février 1995 dans l’enceinte de l’Ecole de Formation pour Officiers (EFO) à Nzoko. Et le 03 mars 1995, la première vague des cadres et dirigeants des Eclaireurs Salutistes du Congo faisait la promesse dans la salle du cinquantenaire.

L'ADHESION AUX UNITES DES ESC

L’adhésion aux groupes Eclaireurs Salutistes du Congo est de libre consentement. Chaque groupe, identifiée dans un poste ou un avant poste de notre territoire accueille en son sein tous les jeunes à partir de 08 ans. Les cadres de l'association feront tout ce qui est en leur pouvoir pour inciter les vocations à prendre part aux activités du scoutisme et à y demeurer afin d’y faire la rencontre de Jésus Christ. Chaque jeune qui s’approche de nos troupes remplit une fiche d’adhésion.

Repost 0
Published by Eclaireurs Salutistes du Congo - dans Mbongui
commenter cet article
3 septembre 2008 3 03 /09 /septembre /2008 21:21
Une Armée de paix

L'Armée du Salut naît en pleine révolution industrielle, à la fin du XIXème siècle. Elle est fondée, en 1878, par le pasteur anglais William Booth, choqué par le spectacle des foules ouvrières qui s'entassent dans les quartiers pauvres de l'Est londonien. Tandis que Karl Marx trouvera dans les bas-fonds de l'East End les fondements de son idéologie révolutionnaire matérialiste et athée, William Booth propose un autre moyen de salut à ces populations qui vivent dans la misère.

Pour lui, le changement ne s'opère pas au niveau des masses mais en chaque individu. Le progrès social, politique et économique doit découler d'une profonde transformation intérieure de l'homme, réconcilié avec lui-même par la puissance de l'Evangile. Mais William Booth, réaliste, sait aussi qu'avant de parler à quelqu'un du Royaume des cieux, il faut pouvoir lui proposer des conditions de vie décentes sur terre. C'est l'origine de la devise devenue populaire : "Soup, soap, salvation" ( Soupe, savon, salut). Ces valeurs s'incarnent aujourd'hui dans les deux structures qui composent l'Armée du Salut en France, la Congrégation, chargée de la mission spirituelle, et la Fondation, chargée de la mission sociale.

Source: www.armeedusalut.fr/histoire

Repost 0
Published by Eclaireurs Salutistes du Congo - dans ADS
commenter cet article
25 août 2008 1 25 /08 /août /2008 18:09

Le Commissariat régional de Brazzaville 2, conduit par le Chef Elan vient de quitter la ville de Brazzaville pour son camp régional 2008, en direction du village Louingui dans le département du Pool. Partie avec une délégation de prés de 200 louveteaux, éclaireurs et routiers, cette procession sera rejointe par les jeunes venus des divisions de Yangui, Mbanza-Ndunga et Louingui. Le Secretaire Térritorial des Oeuvres de Jeunesse, le Major Pierre MOUNTSAMBOTE est attendu à ce camp. De ces propres mots, il aurait bien voulu partir avec les enfants, mais il ne l'as pu. En effet, il sort de deux camps de jeunesse: le camp de Brazzaville 1 tenu à Kintélé et le Camp de Brazzaville 2 tenu à Kinkala.

Repost 0
Published by Eclaireurs Salutistes du Congo - dans Brazza2
commenter cet article
16 août 2008 6 16 /08 /août /2008 18:21
Comparativement aux divisions de l'Armée du salut, la distribution géographique des Eclaireurs Salutistes du Congo est faite de la manière suivante:
La région du Nord (1 division);
La région de Brazzaville 1 (1 division);
La région de Brazzaville 2 (4 divisions)
La région du Mayombe (3 divisions);
La région du Kouilou (2 divisions).
Repost 0
Published by Eclaireurs Salutistes du Congo - dans Mbongui
commenter cet article
16 août 2008 6 16 /08 /août /2008 17:59
En réponse au voyage du Groupe Bethel à Brazzaville, la Région de Brazzaville 1 vient de terminer son camp "Heures de joie" à Pointe-noire.
Une participation de 23 jeunes venus des groupes de Brazzaville 1, ont passé dans la région du Kouilou des heures de partage et d'enrichissement mutuel.
Les Groupes de la région receptrice en tête de liste, le groupe BETHEL de la salle centrale, peuvent trouver ici, la gratitude de tous.
Partie de Brazzaville par train, le groupe de jeunes ayant à leur tête, le Commissariat régional de Brazzaville1 sous l'oeil attentif du Commissariat national représenté par le Chef Bouc, c'est au bout de plus de trente heures de voyage qu'ils ont atteint la ville de Pointe-noire.
Recu à Pointe-noire, à la gare de Tsié-tsie, par le Commissariat régional du Kouilou ainsi que tous les ESC, le convoie s'est ébranlé vers la salle centrale, lieu des activités.
Plusieurs activités et visites s'inscrivent à l'actif de cette activité, dont voici quelques souvenirs.
















Et ces brazzavilois au bord de l'océan atlantic, on les prendrais pour des pêcheurs.













 Quel marché, et tout ce foufou, à qui est-il?













Merci aux deux Commissariats régionaux.
Repost 0
Published by Eclaireurs Salutistes du Congo - dans Brazza1
commenter cet article
1 juillet 2008 2 01 /07 /juillet /2008 22:13

Soyez les bienvenus

Repost 0
Published by Eclaireurs Salutistes du Congo
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Eclaireurs Salutistes du Congo
  • : Espace de partage et d'amitié des Eclaireurs Salutistes du Congo. L'éclaireur est l'ami de tous et pratique la fraternité scoute.
  • Contact

Recherche

Liens