Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 11:39

LETTRES À L’ARMÉE

Juin 2007


LETTRES PASTORALES

DU BUREAU DU GÉNÉRAL

AUX SALUTISTES À TRAVERS LE MONDE


Cette lettre est la deuxième d’une série de Lettres Pastorales du Général à chaque Salutiste dans le monde entier.


Les Lettres Pastorales sont destinées à être distribuées, à tous les Salutistes, intégrales et inchangées , et sont accessibles à d’ autres désirant s’associer aux intentions sacrées de Dieu quand il créa l’Armée du Salut.




INTRODUCTION



Je vous salue au nom de Jésus-Christ.

Cette lettre vous parvient avec mon affection en Christ et mes prières pour votre efficacité à remplir la vocation que Dieu, dans sa suprême sagesse, a confiée à ceux qui portent le nom de Salutiste.

C’est par obéissance à Dieu et par conviction que mon coeur est contraint de prendre contact avec vous dans une lettre pastorale, écrite de temps à autre. Ainsi, j’écris pour obéir à celui qui nous a tous créés, avec le désir profond que ce qui est écrit vous affermisse, vous encourage et vous inspire.

Les sujets de ces Lettres Pastorales seront ceux que Dieu fera connaître. Sa sainte volonté se révèle de bien des manières. Je m’engage à ne pas oublier que sa volonté n’est ni seulement ni toujours indiquée dans un moment de prière à l’écart, mais est souvent manifestée dans l’interaction entre les membres du Corps de Christ.

Je souhaite que chaque lettre pastorale soit lue, en privé ou en public, partout où des Salutistes se trouvent. Les thèmes considérés pourront susciter la discussion, la prière et, le cas échéant, l’action.

La version Louis Second des textes bibliques sera utilisée, sauf indications contraires.

Shaw Clifton

Général







DEUXIÈME LETTRE PASTORALE


PURETÉ




Chers amis Salutistes ,

Meilleurs messages à chacun.

‘’C’est vous que le Seigneur a choisis... parmi tous les autres peuples de la terre, pour être son bien le plus précieux’ (Deutéronome 7 :6

 

La Bible en français courant).

Par conséquent, selon le même verset, nous sommes appelés, avec tous les fidèles, à être ‘un peuple saint pour le Seigneur’.

Dieu s’attend à ce que les Salutistes forment une Armée de Salut et une Armée de Sanctification. Ce double appel à être sauvés et sanctifiés reste toujours le nôtre. Nous sommes appelés à être pour Dieu un peuple au coeur pur.

Cet appel ne nous est pas adressé parce que nous sommes nombreux, ou de souche sociale élevée, ou très instruits, ou puissants dans ce monde. Comme chez les chrétiens de Corinthe (voir 1 Corinthiens 1 :26, 27) il en est peu parmi nous qui sont sages du point de vue humain, peu de puissants, peu de gens de noble origine. Dans sa profonde sagesse Dieu choisit de faire son oeuvre au moyen des ‘choses folles du monde’, des ‘choses faibles’, ‘celles qu’on méprise’. Et cela afin qu’aucun être humain ne puisse se vanter devant Dieu, sauf pour se vanter de ce que le Seigneur a fait (1 Corinthiens 1 : 27-31

 

La Bible en français courant).

Nous ne pouvons nous purifier nous-mêmes.

Le Saint-Esprit nous est donné, et c’est l’Esprit qui purifie.

Nous pouvons donc ‘vivre selon l’Esprit’ qui ‘a des désirs contraires à ceux de notre propre nature’ (Galates 5 : 16 (

 

La Bible en français courant). Vous et moi pouvons être ‘dirigés par l’Esprit’, alors que se forme et croît en nous le ‘fruit de l’Esprit’ tant souhaité. C’est ainsi que nous sommes gardés et ‘marchons aussi selon l’Esprit’. (Galates 5 : 18-26).

Cher ami Salutiste, je ne sais pas si votre vie personnelle a besoin d’être purifiée. Je ne sais pas si vous devez être libéré d’un péché qui vous enveloppe et vous retient. Mais Dieu le sait et alors que vous lisez cette lettre, il parlera à votre coeur et vous dira qu’il est heureux lorsque ses enfants sont purs. ‘’Puisque celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite, selon qu’il est écrit : Vous serez saints, car je suis saint’. (1 Pierre 1 : 15,16).

De temps à autre, il est bon d’examiner notre être intérieur et nous demander, devant le miroir qu’est Christ, si nous sommes vraiment purs. Je ne recommande pas ici de devenir introspectifs de façon obsessionnelle, mais il existe une manière saine d’examiner nos vies devant Dieu et de découvrir si nous le satisfaisons comme nous le devrions. Nous pouvons lui présenter notre corps, nos pensées et notre esprit, lui demandant de nous révéler quoi que ce soit qui nous empêche d’atteindre une sainteté plus profonde, une pureté plus accrue.

Notre corps est son temple (1 Corinthiens 6 : 19). Nous ne pouvons en abuser ou le dégrader en faisant le mal.

Nos pensées aussi sont à lui, et nous voulons qu’elles soient remplies de tout ce qui est vrai, honorable, juste, pur, aimable, tout ce qui mérite approbation, ce qui est vertueux et digne de louange (Philippiens 4 : 8) . Cela signifie surveiller avec vigilance ce que nous nous permettons de regarder à l’écran ou ce que nous lisons.

Notre esprit peut être en bonne santé et fort comme un athlète qui se prépare (2 Timothée 2 :5) si nous nous entraînons à la découverte de la parole de Dieu dans les Écritures, à la prière et au service chrétien en faveur des autres. Parmi vous il en est qui sont appelés à servir à plein temps. Je suis très encouragé d’apprendre que le nombre de ceux qui entrent dans nos écoles de formation va croissant.

Alors, avec humilité demandons à Dieu de nous rendre et nous garder purs. Nous ne voulons pas le décevoir. Un coeur purifié et prêt à le recevoir lui permet de faire de grandes choses.

Avec vous tous, je plie le genou et recherche le même Sauveur, demandant à notre Dieu, plein d’amour, de miséricorde et de patience, le suppliant avec passion, qu’il veuille nous purifier à nouveau.

Le Seigneur vous bénisse et vous garde.


Shaw Clifton

Général

Juin 2007

Repost 0
Published by Eclaireurs Salutistes du Congo - dans Willaim Booth
commenter cet article
21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 13:05

LETTRES À L'ARMÉE

Mars 2007

LETTRES PASTORALES DU BUREAU DU GÉNÉRAL AUX SALUTISTES À TRAVERS LE MONDE

La première d'une série de Lettres Pastorales du Général à chaque Salutiste dans le monde entier.
Les Lettres Pastorales sont destinées à être distribuées à tous les Salutistes, intégrales et inchangées, et sont accessibles à d' autres désirant s'associer aux intentions sacrées de Dieu quand il créa l'Armée du Salut.

INTRODUCTION
Je vous salue au nom de Jésus-Christ.
Cette lettre vous parvient avec mon affection en Christ et mes prières pour votre efficacité à remplir la vocation que Dieu, dans sa suprême sagesse, a confiée à ceux qui portent le nom de Salutiste.
C'est par obéissance à Dieu et par conviction que mon cœur est contraint de prendre contact avec vous dans une lettre pastorale, écrite de temps à autre. Ainsi, j'écris pour obéir à celui qui nous a tous créés, avec le désir profond que ce qui est écrit vous affermisse, vous encourage et vous inspire.
Les sujets de ces Lettres Pastorales seront ceux que Dieu fera connaître. Sa sainte volonté se révèle de bien des manières. Je m'engage à ne pas oublier que sa volonté n'est ni seulement ni toujours indiquée dans un moment de prière à l'écart, mais est souvent manifestée dans l'interaction entre les membres du Corps de Christ.
Je souhaite que chaque lettre pastorale soit lue, en privé ou en public, partout où des Salutistes se trouvent. Les thèmes considérés pourront susciter la discussion, la prière et, le cas échéant, l'action. La version Louis Second des textes bibliques sera utilisée, sauf indications contraires.

Shaw Clifton
Général 

PREMIÈRE LETTRE PASTORALE

VICTOIRE.

Il est naturel que tout disciple de Jésus-Christ ait un profond désir de connaître une vie de victoire spirituelle. Je partage ce désir avec vous. C'est le Saint-Esprit qui l'a mis en nous. Il a planté ce saint désir au plus profond de notre âme. Et c'est une bonne aspiration. Elle nous rend insatisfaits afin de nous faire progresser dans la vie avec Dieu.
Dans le cœur de Dieu aussi existe ce désir de nous voir victorieux, chacun de nous. Il nous offre la victoire sur la tentation, le péché, sur nous-mêmes aussi. Ceci devient possible quand nous vivons sous les pieds de Christ, soumis au Sauveur (Ephésiens 1 : 22 ‘La Bible en français courant').
Pour connaître la victoire, il faut être soumis à Christ. Rien de ceci ne serait possible sans la mort et la résurrection de notre Seigneur.
J'écris à mes camarades salutistes dans ces semaines qui précèdent le Vendredi-saint et le dimanche de Pâques, temps de Carême. En cette période, nous nous préparons à commémorer le sacrifice de Jésus sur la croix du Calvaire. Nous voulons nous approcher du Vendredi-saint en bonne forme spirituelle, nous permettant de bénéficier pleinement de tout ce que ce jour solennel représente. Il en est de même pour le dimanche de Pâques.
C'est pourquoi, dans les semaines qui viennent, j'invite tous les Salutistes à penser à la victoire. Ensemble, souvenons-nous de tout ce que Jésus a conquis pour nous. La mort a été engloutie dans la victoire (I Corinthiens 15:54). Jésus a accompli cela pour nous. La mort a été vaincue : ‘O mort, où est ta victoire ?' ‘O mort, où est ton aiguillon ?' (15:55). Que l'Armée entière s'unisse pour rendre grâces à Dieu ‘qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus-Christ !' (15:57).
Est-ce que votre vie de tous les jours en est la preuve ? Ou cette vérité est-elle seulement théorique pour vous ?
Connaissez-vous la vie victorieuse ? Ou connaissez-vous la défaite ? Rien ne nous oblige à vivre la défaite comme si le Vendredi-saint et Pâques - Crucifixion et Résurrection - n'avaient jamais existé.
Ma prière est que nous puissions tous être fermes dans la victoire de Jésus, inébranlables, travaillant de mieux en mieux à l'œuvre du Seigneur, sachant que notre travail ne sera pas vain dans le Seigneur (15:58). Un monde moribond, vaincu, a besoin de votre vie victorieuse. Votre famille, vos amis, vos collègues de travail, vos frères chrétiens même, ont besoin de votre exemple, humble et beau, de vie victorieuse. Jésus peut vous aider.
Il nous a parlé de victoire. En vous préparant au Vendredi-saint et Pâques, pourquoi ne pas relire les premiers chapitres de l'Apocalypse? Récemment, j'ai considéré à nouveau les sept courtes lettres aux Eglises mentionnées dans l'Apocalypse de Jean, aux chapitres 2 et 3. Chacune d'elles contient un message puissant de mise en garde, toutefois, je vous conseille vivement de découvrir les merveilleuses promesses faites à ceux qui sont victorieux pour Christ.
Deux Églises (Smyrne et Philadelphie) reçoivent les éloges du Seigneur, mais non pas les cinq autres (Ephèse, Pergame, Thyatire, Sardes et Laodicée). Deux d'entre-elles connaissent la victoire, les cinq autres, la défaite.
L'Église de Thyatire (Apocalypse 2:8-11) fit face à la persécution, la calomnie, la pauvreté mais demeura véritablement ‘riche' parce que victorieuse en Christ, en dépit de tout. Elle reçut la promesse de Jésus, ‘la couronne de vie', les lauriers de la victoire ! Cette même couronne est à votre portée et la mienne aussi !
L'Église de Philadelphie (3 :7-13) est mise en évidence par le Seigneur pour avoir gardé sa parole bien qu'ayant ‘peu de puissance' (v.8). Notez la promesse du verset 12 : Celui qui vaincra, je ferai de lui ‘une colonne dans le temple de mon Dieu'. Oh, comme nous aspirons à être victorieux en Christ ! C'est possible !
L'Église d'Éphèse (2 :16) n'avait pas peur du travail et ne tolérait pas les fausses doctrines, mais elle avait abandonné son ‘premier amour' ; le commandement qu'elle reçoit désormais est de ‘pratiquer ses premières oeuvres' (v.5). Une merveilleuse promesse lui est faite : ‘A celui qui vaincra je donnerai à manger de l'arbre de vie (v.7). Si nous avons la victoire, la vie éternelle nous est offerte. Elle l'est à tous !
L'Église de Pergame (2 :12-17) avait tenu bon, bien que persécutée, mais avait laissé de fausses doctrines infiltrer ses rangs. A nouveau, le Seigneur offre une promesse aux croyants : ‘A celui qui vaincra, je donnerai de la manne cachée' (v.17). Il nourrit ceux qui sont victorieux en lui ! Il veille aux besoins de votre âme et l'alimente !
L'Église de Thyatire (2 :18-29) avait réellement progressé (v.19), mais l'immoralité sexuelle s'était glissée parmi ses membres (v.20). Toutefois, à ceux qui resteraient victorieux, le Seigneur promet ‘autorité sur les nations' (v.26) et ‘l'étoile du matin' (v.28) ! Jésus lui-même est ‘l'étoile brillante du matin' (22 :16). Il se donne à nous, pour vivre en nous et assurer notre victoire ! Ouvrons-lui nos cœurs à nouveau !
L'Église de Sardes (3 :1-6) passait pour être vivante, mais en réalité, elle était morte (v.1). Jésus l'appelle à la repentance. Ici, la promesse faite au vainqueur est qu'il sera ‘revêtu de vêtements blancs' (v.5) et que le Seigneur confessera son nom devant le Père et devant ses anges'(v.5). Oh combien nous désirons la victoire, afin que Jésus déclare que nous lui appartenons !
Enfin, l'Église de Laodicée (3 :14-22) n'était ‘ni froide ni bouillante' (v.15). Elle était sans passion véritable. Sans être possédé de la passion de l'Esprit-Saint, il n'y a pas de victoire. Une fois de plus, le Seigneur est plein de grâce et prêt à pardonner, car il promet au vainqueur ‘le droit d'être assis avec lui sur son trône' (v.21). Imaginez cela ! Imaginez l'honneur qui nous sera fait d'être assis auprès de Jésus dans la Gloire ! C'est ce qui attend ceux qui sont victorieux en Christ ! C'est là notre destinée !
Je demande à Dieu que vous et moi, jour après jour, puissions vivre en vainqueurs et que nous continuions de faire nôtres les promesses incomparables réservées à ceux qui lui sont fidèles.
Que le Seigneur vous bénisse et vous garde.

Repost 0
Published by Eclaireurs Salutistes du Congo - dans Willaim Booth
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Eclaireurs Salutistes du Congo
  • : Espace de partage et d'amitié des Eclaireurs Salutistes du Congo. L'éclaireur est l'ami de tous et pratique la fraternité scoute.
  • Contact

Recherche

Liens