Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 19:10

oici quelques souvenirs

_________________________________________________

A l'occasion de la visite au Congo des leaders mondiaux de l'Armée du salut, les Eclaireurs Salutistes du Congo ne restenet pas en marge. Ils descendent dans la rue pour témoigner de l'affection qu'ils ont des choses célestes et de l'amour de Jésus-Christ.

Parades des couleurs.

_______________________________________________

A l'occasion de la journée du fondateur, dans la division de Brazzavile 2; le choix est porté sur les Eclaireurs Salutistes du Congo pour retracer les débuts de L'armée du salut. Un sketch à forte réalité est présenté. Merci au Majour DIKANTSA pour avoir contribué à la mise en place de ce sketch qui est présenté chaque année. L'année 2006, nous avons dit "FAIS  FLOTTER LES PLIS DE TA BANNIERE". Notre mission c'est que gagner des âmes à Christ.

 

Quand la région de Brazzaville 2 retrace les débuts de l'Armée du salut.

__________________________________________________

Aprés la relance des activités dans la région du Niari, le Chef Renard rassemble les cadres du mouvement dans cette région et posent ensemble pour figer dans le temps cette grande famille des Eclaireurs salutistes du congo.

La région du Niari pose pour la postérité.

_____________________________________________________

La préparation de la promesse des louveteaux dans gamboma.

Une grande cérémonie de promesse dirigée par le commissaire castor des louveteaux, éclaireurs et routiers dans Gamboma a lieu. Sous l'initiative du Département national de la Jeunesse.

Le chef castor au millieu des louveteaux.

______________________________________________________

Au jour de la relance du scoutisme au sein de notre communauté chrétienne; quoi de mieux pour marquer le territoire qu'une  procession à travers la ville capitale.

Le chef Bouc conduit la procession de Brazzaville.

_____________________________________________________

Quand les encadreurs vont à Gamboma pour rencontrer les loveteaux, éclaireurs et routiers; une chose est certaine; la mobilisation est forte.

Les novices de Gamboma.

_______________________________________________________

Quand le Commandant divisionnaire de Brazzaville 2 et la présidente divionnaire du ministère féminin font une visite dans un camp scout. Plus précisement au camp de Dzoumouna, le camp est en liesse.

Merci papa Divisionnaire pour votre soutien sans relache à l'éducation de la jeunesse congolaise.

Merci mama divisionnaire pour l'exemple que vous donné à vos filles;

Puisse Dieu vous aider à tenir ferme le flambeau du combat pour Jésus-Christ.

Les majors BAKEMBA, Commandant divisionnaire de Brazzaville 2 au Camp DZOUMOUNA 2005.

______________________________________________________

Repost 0
Published by Eclaireurs Salutistes du Congo - dans Mbongui
commenter cet article
3 septembre 2008 3 03 /09 /septembre /2008 21:37

CREATION.

Le scoutisme de l’Armée du salut qui prendra la dénomination Eclaireurs Salutistes du Congo, E.S.C. en sigle est lancé en 1960 sous l’instigation de la capitaine Roseline GRIOLET alors Secrétaire National de Jeunesse et un groupe de cadres congolais. Emboîtant le pas à plusieurs territoires, la jeunesse congolaise se lance aussi dans ce mouvement qui est le scoutisme pour son encadrement. Parti du poste de Bacongo, dans le quartier Dahomé, celui-ci s’étant très vite pour couvrir tout le territoire.

IMPULSION INTERNATIONALE.

C’est en 1907, sur l’île de Brownsea que le scoutisme est réellement lancé. Robert Stephenson Smith Baden Powell Lord of Gilwell que nous appelons BP y campa avec 20 jeunes gens épris d’amour pour la nature et la découverte répartis dans quatre patrouilles. Disons, qu’avec la dernière étincelle du dernier feu de camp de ce camp ; le 3 août 1907 ; le scoutisme prenait son envole. L’organisation de BP pris très vite un grand intérêt auprès de la jeunesse et devint internationale en quelques années.

Ainsi, Bramwell Booth, général de l’Armée du salut vit les possibilités que le scoutisme offrirait en tant qu’œuvre de jeunesse salutiste. En 1913, il intègre le scoutisme comme œuvre de jeunesse à l’Armée. La vision de Bramwell Booth se réalise largement et rapidement. Le scoutisme amènera plusieurs âmes à Christ. Et nombreux sont les soldats et officiers ayant pris contact avec l’Armée par le biais du scoutisme.

Avec sa rapide internationalisation, le scoutisme de l’Armée arrive au Congo 47 ans plus tard c’est-à-dire en 1960.

ABOLITION.

Cinq ans après la mise sur pieds des premières unités ESC, le scoutisme salutiste ainsi que tous les autres mouvements juvéniles congolais doivent être rangés aux placards. En effet, le 19 septembre 1965, pour se conformer à la donne sociopolitique d’alors, le pays étant passé au monopartisme depuis 1963, toutes les jeunesses se muent en jeunesse unique pépinière de l’idéologie marxiste : le Mouvement National des Pionniers, MNP en sigle. Le MNP est une forme sous jacente du scoutisme dénudé de la notion de Dieu et servant de fer de lance à l’idéologie marxiste.

RELANCE

En 1990, plus précisément le 10 juin, à l’occasion de la deuxième conférence nationale du Congo, le libre mouvement associatif est relancé. De même le scoutisme.

C’est au congrès national de jeunesse ténu à Pointe-Noire du 13 au 19 septembre 1994 que le scoutisme de l’Armée du salut est relancé. De retour à Brazzaville, les premiers contacts avec les adultes pouvant encadrer le scoutisme vont avoir lieu dans la salle du cinquantenaire au Plateau des 15 ans. Des concertations naîtra la convocation du premier camp d’imprégnation des futurs cadres ténu à Mabenga en décembre de l’année 1994.Au même moment et peu de temps après, plusieurs groupes voient le jour dans les différents postes que compte la région de Brazzaville. Le Département Territorial des Œuvres de jeunesse métra en place une équipe de relance de cinq personnes pour conduire à bon port ce travail. Deux autres camps suivront en janvier et février 1995 dans l’enceinte de l’Ecole de Formation pour Officiers (EFO) à Nzoko. Et le 03 mars 1995, la première vague des cadres et dirigeants des Eclaireurs Salutistes du Congo faisait la promesse dans la salle du cinquantenaire.

L'ADHESION AUX UNITES DES ESC

L’adhésion aux groupes Eclaireurs Salutistes du Congo est de libre consentement. Chaque groupe, identifiée dans un poste ou un avant poste de notre territoire accueille en son sein tous les jeunes à partir de 08 ans. Les cadres de l'association feront tout ce qui est en leur pouvoir pour inciter les vocations à prendre part aux activités du scoutisme et à y demeurer afin d’y faire la rencontre de Jésus Christ. Chaque jeune qui s’approche de nos troupes remplit une fiche d’adhésion.

Repost 0
Published by Eclaireurs Salutistes du Congo - dans Mbongui
commenter cet article
16 août 2008 6 16 /08 /août /2008 18:21
Comparativement aux divisions de l'Armée du salut, la distribution géographique des Eclaireurs Salutistes du Congo est faite de la manière suivante:
La région du Nord (1 division);
La région de Brazzaville 1 (1 division);
La région de Brazzaville 2 (4 divisions)
La région du Mayombe (3 divisions);
La région du Kouilou (2 divisions).
Repost 0
Published by Eclaireurs Salutistes du Congo - dans Mbongui
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Eclaireurs Salutistes du Congo
  • : Espace de partage et d'amitié des Eclaireurs Salutistes du Congo. L'éclaireur est l'ami de tous et pratique la fraternité scoute.
  • Contact

Recherche

Liens